LUCIENNE GOSSELIN-GRAVEL

Lauréate 2021 - Prix Hommage Aînés et Médaille du Lieutenant-gouverneur

Madame Gosselin Gravel fait du bénévolat depuis 41 ans. Son engagement bénévole a débuté en 1980 au sein du Club Lions où elle a œuvré pendant 20 ans. Depuis ce temps, elle s’est, entre autres, impliqué au Théâtre de la Vieille Crèmerie pour offrir des divertissements culturels dans un milieu éloigné des grands centres. Au CHSLD de Weedon, elle a travaillé afin de préserver 17 lits. Toujours à Weedon, son engagement pour concevoir et créer une fresque afin d’embellir le trajet du train touristique (2003-2007) est remarquable. Sa participation à la création de la Coopérative d’habitation du Ruisseau de 2017 à aujourd’hui est probablement sa plus grande réalisation bénévole. La construction de ces logements est destinée aux personnes de 75 ans et plus.

Madame Gosselin Gravel, avec ses qualités de rassembleuse et son leadership, a su s’entourer de bénévoles jeunes et aînés pour mener à terme des projets d’envergure. Avec sa ténacité, accompagnée d’un groupe de citoyens de Weedon elle a contribué à maintenir des services pour les aînés de son milieu.

« Mettant à profit ses talents artistiques, madame Gosselin Gravel a embelli le quotidien des citoyens et des aînés vivant au CHSLD par la conception et la réalisation de décor pour diverses occasions. Depuis ses 40 années de bénévolat, elle a comme préoccupation première de maintenir les aînés de Weedon dans leur milieu de vie le plus longtemps possible. »

- Claude Gilles Gagné, bénévole, porte-parole du Comité de citoyens pour la survie du CLSC et du CHSLD de Weedon

« Si une personne mérite notre admiration et notre reconnaissance pour son implication au bien-être de notre communauté, c’est bien madame Gosselin Gravel. Tout au long de sa vie, elle fut l’initiatrice et la réalisatrice de projets, de combats pour améliorer les conditions de vie de tous les âges dans son milieu. »

- Dr Yves St-Pierre, président Société d’histoire de Weedon

« Quand on a reçu plus que les autres dans la société, nous devons aider avantage les nôtres. »

- Lucienne Gosselin-Gravel